William, 15 ans et tête brûlée

William Clarck

William Clarck, Mission 1 : L’éminence bleue, de Guillaume Benech. Éditions Michel Lafon, 293 pages.

À 15 ans, William Clarck est un apprenti hacker à tendance kleptomane qui utilise ses talents pour restituer à ses camarades les objets confisqués par les professeurs. Jusqu’au jour où il se fait prendre et finit au poste. Il pensait que sa vie n’allait plus jamais être la même, mais il n’imaginait pas à quel point. de retour chez lui, il découvre avec horreur que sa mère a été assassinée et son père lui révèle une vérité incroyable: agent spécial, il a été démasqué et toute sa famille est désormais en danger…

William, aidé par sa meilleure amie Zoé, subtilise un téléphone-Taser aux services secrets auxquels il a été confié. Ensemble, ils se lancent dans une périlleuse aventure à la poursuite de l’insaisissable tueur qui a juré la perte des Clarck.

Lire la suite

Publicités

Jack London, Yoko et moi

Une chronique de lecture commune, faite avec Yoko, qui aurait dû être publiée vers février ou mars (ok, un peu à la bourre Wellan ^^). Donc, mieux vaut tard que jamais, voici la chronique !

La Peste écarlate, de Jack London. Éditions Actes Sud, Novembre 2001, 128 pages.

Jack London, c’est un auteur dont j’avais déjà entendu parler, et j’avais quelques-uns de ses livres à mon actifs. Avec Yoko, on s’est mises d’accord pour lire celui-là (j’avoue que je ne le connaissais absolument pas), et après l’avoir chercher dans un paquet de librairies (pour ma part, ça a été une horreur de le trouver), on a commencé à le lire. Lire la suite