Un monde de magie #7

nekromantia 7

Nekromantia – L’esprit de l’eau, de Rose Berryl. Editions CKR, Mars 2017, environ 60 pages.

Imaginez un peu… Vous vous réveillez un matin sur le Grand Monde, quelques années après qu’un terrible combat magique se soit déroulé entre le jeune sorcier Esklaroth et la reine des Ténèbres, Melena. Toutes les peuplades sont plongées dans une situation précaire, des plus désastreuses. La plupart des villes ont été détruites et les terres dévastées. Malgré tout, au fil du temps, les sociétés sont parvenues, tant bien que mal, à se réorganiser, malmenées par les guerres impitoyables, les trahisons et les épidémies qui auraient pu, à elles seules, porter un coup fatal aux cinq royaumes.
Cette histoire commence ici, à Belnigera, capitale de Lythuste, au moment où le roi Victor X convoque les siens. Avisés par une Divinité qu’une menace imminente vouera le Grand Monde à sombrer dans les Ténèbres, il ne leur restera que peu de temps pour déjouer les complots démoniaques des deux ennemis les plus redoutables du Grand Monde, sous peine de voir toute trace de vie disparaître dans un brasier magique des plus spectaculaires.

Lire la suite

Publicités

Se replonger dans un autre monde

Les legendes de la moira 2

Les Légendes de la Moïra (1.2) de Gavriel Howard Feist. Éditions CKR, 2017.

Ici commence l’histoire de celles et ceux qui s’apprêtent à réécrire les légendes de la Moïra.
Au large du continent, sur une terre aux paysages sauvages où se mêlent hautes montagnes, rivières tumultueuses et vastes forêts, les Hommes, les Elfes et les Orques tentent, tant bien que mal, de préserver une harmonie aussi précieuse que précaire.
Forgée cinq cent ans plus tôt, l’alliance des Hommes et des Elfes sombre peu à peu dans les brumes de l’oubli. Les liens du passé se distendent, tandis que l’ancien règne de terreur du Maître et de son Triangle Noir ressurgit des profondeurs de la forêt, menaçant l’équilibre de l’île toute entière.

Lire la suite

Bienvenue chez les enfants particuliers

miss-peregrine-1Avez-vous entendu parler des particuliers, ces humains aux pouvoirs étranges qui se cachent parmi nous ? Probablement pas, car les particuliers ont maintenant tendance à dissimuler leurs capacités aux yeux des « normaux ». Autrefois, les particuliers vivaient en harmonie avec les humains. Mais au XXème siècle, ils furent persécutés et exterminés de façon méthodique. Forcés de se cacher, ils trouvèrent refuge dans des « boucles », des abris temporels créés par les Ombrunes, particuliers à la capacités de manipuler le temps. La boucle de Miss Peregrine, située en 1945 sur une minuscule île du Pays de Galles, accueille des enfants particuliers dont Ramson Riggs nous conte l’histoire dans sa saga Miss Peregrine et les enfants particuliers. Lire la suite

Solenopsis invicta, ou fourmi de feu

win_20170905_11_28_30_pro.jpgLa Fourmi rouge, d’Emilie Chazerand. Editions Sarbacane, collection Exprim’.

Vania Strudel a 15 ans, un œil qui part en vrille et une vie qui prend à peu près la même direction.
Et ce, à cause de :
– Sa mère, qui est morte quand elle avait huit ans.
– Son père, un taxidermiste farfelu.
– Pierre-Rachid, son pote de toujours, qui risque de ne plus le rester…
– Son ennemie jurée, Charlotte Kramer, la star du lycée.
– Sa rentrée en Seconde, proprement catastrophique.

Pour Vania, c’est clair : l’existence est une succession de vacheries, et elle est condamnée à n’être personne. Une fourmi parmi d’autres. Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme, qui lui explique en détail que non, elle n’est pas une banale fourmi noire sans aspérités. Elle serait même plutôt du genre vive, colorée, piquante ! Du genre fourmi rouge…

Dans La Fourmi rouge, tout est d’apparence banale. Le pitch de départ, centré sur la vie compliquée d’une ado de 15 ans ; cette même ado, Vania Strudel, qui déteste son nom et sa vie en général ; et l’intrigue, qui semble d’abord clichée au possible. Tout est d’apparence banale, donc. Mais là où la collection Exprim’ intervient, c’est que, bien sûr, ce livre n’est pas banal. Comme tous les autres livres de cette collection, il est même particulièrement original, doté d’un petit quelque chose indéfinissable qui change tout.

Voilà pourquoi j’ai aimé ce livre. Passé le scepticisme initial, je me suis retrouvée à adorer ce livre. D’abord, il y a Vania, qui n’a absolument rien de banal, ce que l’on découvre au fil des pages, en s’attachant de plus en plus à elle. Ensuite, il y a tous les autres personnages qui gravitent autour d’elle, tout aussi originaux et passionnants. Et enfin, il y a l’intrigue. Une intrigue ? Non, plutôt une vie. Emilie Chazerand nous raconte la vie de Vania de façon réaliste et passionnante. Et le plus de ce livre, c’est qu’on y croit ! Les personnages sont si vivants qu’on a l’impression de les rencontrer vraiment.

Quant à Vania, qui fait tout l’intérêt du livre, je me suis très facilement identifiée à elle. On a tous déjà été à sa place : on est déjà rentré en Seconde, on s’est déjà ridiculisé, on s’est parfois trouvé moche ou sans intérêt. Et voilà ce qui fait la force de ce livre, et la force du message qu’il transmet. C’est un enseignement qui m’a atteinte de plein coeur, en même temps qu’il a atteint Vania. C’est un message vrai, incroyablement juste. A travers ce roman d’apparence léger et sympathique, l’auteure fournit une leçon de vie qui est particulièrement convaincante.

Un très beau roman que je suis heureuse d’avoir pu découvrir. Un grand merci aux éditions Sarbacane !

signature-aldiaphora

Ses ailes de géant l’empêchent de marcher*

[Malheureusement, je ne vais pas vous parler de Baudelaire dans cet article. Si du moins vous souhaiteriez lire un article sur le poète, n’hésitez pas à me le dire en commentaire, j’en serais ravie !]

coverEnvole-moi, de Annelise Heurtier

Éditions Casterman

8 mars 2017

264 pages

12,90 €

« Il y en a qui prétendent qu’on ne peut pas réellement être amoureux quand on a 15 ans. Mais je m’en fous, de la voisine, de ma tante Mireille et de tous ceux qui pensent qu’entre Joanna et moi, ça ne compte pas vraiment. Ils n’ont rien compris. Ils ne peuvent pas savoir ce qui nous lie. Moi, je sais qu’elle est la seule personne qui me donne autant envie d’être là. Mon coeur ne sera jamais plus grand de quelqu’un qu’il ne l’est de toi, Joanna. »

Lire la suite

William, 15 ans et tête brûlée

William Clarck

William Clarck, Mission 1 : L’éminence bleue, de Guillaume Benech. Éditions Michel Lafon, 293 pages.

À 15 ans, William Clarck est un apprenti hacker à tendance kleptomane qui utilise ses talents pour restituer à ses camarades les objets confisqués par les professeurs. Jusqu’au jour où il se fait prendre et finit au poste. Il pensait que sa vie n’allait plus jamais être la même, mais il n’imaginait pas à quel point. de retour chez lui, il découvre avec horreur que sa mère a été assassinée et son père lui révèle une vérité incroyable: agent spécial, il a été démasqué et toute sa famille est désormais en danger…

William, aidé par sa meilleure amie Zoé, subtilise un téléphone-Taser aux services secrets auxquels il a été confié. Ensemble, ils se lancent dans une périlleuse aventure à la poursuite de l’insaisissable tueur qui a juré la perte des Clarck.

Lire la suite

La cour sur fond de rock

couv-marquise-620x987Marquise, de Joanne Richoux

Éditions Sarbacane (collection Exprim’)

1er mars 2017

232 pages

15,50 €

Un excentrique milliardaire, qui se fait appeler Le Marquis, a fondé une société secrète : les Voluptueuses. La rumeur prétend qu’il a fait construire une réplique du château de Versailles, quelque part sur une île privée au large de l’Écosse, et qu’une centaine de privilégiés y mènent une vie de rêve. Charlotte et Billy sont prêts à tout pour quitter leur sordide village natal – même à tenter l’impossible. Ils ont de la chance, cette année : le Marquis organise un casting sauvage pour intégrer de nouveaux membres aux Voluptueuses. Huit jeunes artistes, dont eux, rejoindront finalement l’île paradisiaque où s’ébat la communauté. Mais la vie de château leur réserve bien des surprises…

Aujourd’hui, je vous présente Marquise de Joanne Richoux, le dernier né de la collection Exprim’. Une belle claque, et une lecture que j’ai beaucoup appréciée. Marquise, je l’ai d’abord aimé pour son personnage principal, puis je l’ai aimé pour l’originalité de son intrigue et de son écriture, et enfin et surtout, je l’ai aimé pour son atmosphère.

Lire la suite