Une épopée spatiale

Imaginez..

Vous rentrez chez vous après une longue journée d’école. Sur le pas de votre porte, vous trouvez une affiche, une de celles placardées dans toute la ville depuis quelques jours. Voilà ce que ça dit.

Capture d_écran (22)

Vous n’êtes qu’un(e) adolescent(e) parmi les millions d’adolescents qui candidateront pour ce programme. Mais vous tentez votre chance malgré tout. Formulaire, première sélection, audition, seconde sélection, nouvelle audition… et contre toute attente, vous êtes pris(e) !

cvt_phobos-tome-1-les-ephemeres_9597Ca pourrait arriver demain, et ça pourrait vous arriver. Voilà l’histoire dans laquelle vous allez embarquer avec Phobos. Une saga futuriste, certes, mais c’est un futur qui semble proche, très proche, tant il ressemble à notre monde. Entre le présent et celui de Phobos, il n’y a qu’un pas. Et voilà ce qui donne des frissons, à la fois d’excitation et d’inquiétude.

Lire Phobos, c’est une aventure. Lire Phobos, c’est être sélectionné(e) pour aller sur Mars et participer à un jeu télévisé de speed-dating. Etre surveillé(e) vingt-quatre heures sur vingt-quatre, passer six mois dans un vaisseau, rechercher son âme soeur… tout ça, comme si vous y étiez !

Le premier tome est passionnant du début à la fin. Le talentueux Vcvt_phobos-t2_2317ictor Dixen nous fait découvrir une multitude de personnages captivants et nous tient en haleine de la première à la dernière page grâce à un rythme soutenu et une inventivité à toute épreuve. On découvre avec délice l’univers de Phobos, tout aussi réaliste qu’original.

Le deuxième tome m’a un peu moins plu : d’après moi, l’auteur a donné trop d’importance à l’action, au détriment du développement des personnages et de leur intériorité. Ainsi, on a affaire à une multitude de cliffhangers, qui réussissent certes parfaphobos-tome-3-846037itement à nous tenir en haleine, mais qui à la longue deviennent trop. A côté de ça, j’ai trouvé que l’histoire d’amour n’était pas assez creusée, qu’elle restait trop en surface. C’est tout de même un roman que j’ai dévoré aussi rapidement que le premier tome, et avec plaisir.

Quant au troisième tome, je suis très mitigée. D’un côté, j’ai trouvé certains passages « surfaits », certaines idées un peu ridicules et peu réalistes (difficile de m’expliquer sans spoiler). J’ai également eu l’impression que le style littéraire perdait en qualité, que les dialogues devenaient plus lourds et manquaient de subtilité. Mais d’un autre côté, certains passages m’ont beaucoup plu et passionné. J’ai adoré renouer avec les personnages de Phobos et les découvrir peu à peu encore plus. J’ai été captivée par le tournant politique que prenait l’histoire, ce qui m’a semblé être un enrichissement bienvenu et très intéressant. Dans ce troisième tome, Phobos acquière une toute autre dimension, encore plus actuelle que précédemment. 81dpc4ch4vl

Quoi qu’il en soit, malgré certains défauts évidents, la saga Phobos est une saga pleine de suspense, passionnante et originale, qui ne cessera de vous surprendre. En bonus : le tome Origines, l’un de mes tomes préférés, qui revient sur le passé des six prétendants masculins. Je n’ai rien à redire à ce tome, qui m’a énormément plu et intéressé !

Bravo à Victor Dixen pour cette belle saga et pour tout l’univers qu’il a inventé autour. C’est une série que je vous conseille amplement, mais prenez garde : une fois que vous aurez commencé, vous ne pourrez plus arrêter !

signature-aldiaphora

Publicités

5 réflexions sur “Une épopée spatiale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s