Retourner en enfance

Qui n’a jamais vu Totoro, ou au moins entendu parler ? Une petite séance de rattrapage pour ceux-là avec quelques images du film.

Bon, ce n’est pas que j’ai une chronique sur le feu, on peut passer à la partie « travail » ? Alors let’s go ! (Vous trouverez l’article de notre partenaire ici)

totoro

Mon Voisin Totoro, plus communément appelé Totoro, est un film d’animation japonais réalisé par Hayao Miyazaki et produit par les studios Ghibli en 1988.

Mon voisin Totoro, c’est l’histoire de deux petites filles qui vont s’installer avec leur père dans une grande maison à la campagne afin de se rapprocher de l’hôpital ou séjourne leur mère. Satsuki et Mei vont alors découvrir l’existence de créatures merveilleuses, mais très discrètes, les totoros. Ce dernier est un esprit de la forêt qui se nourrit de glands et de noix. Il dort le jour, mais les nuits de pleine lune, il aime jouer avec des ocarinas magiques.

Que dire si ce n’est qu’il s’agit d’un véritable chef-d’œuvre, comme tous les films de H.Miyazaki ! Même après l’avoir vu et revu des dizaines de fois, je reste toujours aussi émerveillée. Il n’y a pas de mots pour décrire ce que l’on peut ressentir en regardant cette œuvre… L’intrigue se déroule à la campagne, dans un décor magique, émerveillant Mei et Satsuki. Chaque personnage, chaque lieu, chaque décor s’intègre à part entière dans ce film. Chaque détail est là pour renforcer le réalisme qui se dégage de la mise en scène.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Miyazaki joue à la perfection avec l’imaginaire et la réalité. Par petites touches, il dévoile l’existence réelle des Totoros aux yeux des deux fillettes sans pour autant que les autres personnages ne s’en aperçoivent. Ce film, il se voit à travers un regard enfantin, à travers le prisme de l’enfance. C’est avec ce regard que l’on redécouvre la vie aquatique, les noireaudes, les totoros ou encore ce chat-bus. Chaque élément du film se voit à travers le regard d’un enfant : en regardant à nouveau Totoro, c’est ce même regard que j’ai retrouvé(et pourtant je ne suis pas vieille à 17 ans!).

En conclusion, Mon voisin Totoro ressemble plus à un hymne à la nature et à l’enfance. Malgré tout, on ne peut éviter le sujet de la mort qui est présenté à travers le personnage de la mère… Pour une fois, un film d’animation japonais n’aborde pas le thème de la guerre, ce film est émouvant, attendrissant. C’est un film qui célèbre l’enfance et l’insouciance qui va avec. C’est un film d’animation magnifique, magique qui m’a fait retrouver l’enfance qui s’éloigne chaque année un peu plus de moi.

Wellan

Publicités

5 réflexions sur “Retourner en enfance

    • Merci ! 🙂 Ça doit être l’un des seuls que j’ai vu de ces studios. Tu en aurais d’autres à me conseiller ? ^^
      Team Totoro !!! ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s