Un nouveau-né pour débuter

legendes-de-la-moira-l-gavriel-howard-feistLes Légendes de la Moïra (1.1) de Gavriel Howard Feist. Éditions CKR, 26 novembre 2016, 38 pages.

« Ici commence l’histoire de celles et ceux qui s’apprêtent à réécrire les légendes de la Moïra. Au large du continent, sur une terre aux paysages sauvages où se mêlent hautes montagnes, rivières tumultueuses et vastes forêts, les Hommes, les Elfes et les Orques tentent, tant bien que mal, de préserver une harmonie aussi précieuse que précaire. Forgée cinq cent ans plus tôt, l’alliance des Hommes et des Elfes sombre peu à peu dans les brumes de l’oubli. Les liens du passé se distendent, tandis que l’ancien règne de terreur du Maître et de son Triangle Noir ressurgit des profondeurs de la forêt, menaçant l’équilibre de l’île toute entière. »

Un grand merci aux Éditions CKR pour l’envoi de ce livre, le premier de la collection Émeraude que j’avais vraiment hâte de découvrir.
Pour commencer, j’ai envie de vous parler de cette couverture, que je trouve très élégante et représentative de ce que j’imaginai (il y a quelques privilèges, notamment celui de connaître les titres à l’avance ^^ ) lorsque le nom de cette première série a été dévoilée. Pour ma part, j’aime non seulement le fond, mais aussi la police d’écriture pour « Les Légendes de la Moïra ». Le L et le M sont juste magnifiques à mes yeux. Je trouve que le travail de leur illustrateur est vraiment très bien fait.
Ce premier épisode raconte deux histoires en parallèle : ce qui se passe aujourd’hui et ce qui s’est passé il y a cinq ans. Cette dernière nous apprend qu’un dénommé Sathon fait une rencontre des plus étranges dans un caïrn (lieu sacré où l’on ne peut pénétrer qu’en ayant l’autorisation d’un prêtre dans l’histoire). Ensuite, on passe à l’histoire actuelle. La protagoniste est Kendall, qui est un Héraut du Roi ; elle rentre de mission pour le compte de ce dernier. Je l’ai trouvé assez…sûre d’elle. Elle n’hésite pas à mettre sa position en valeur pour obtenir certaines choses, et est entièrement au service du Roi de Darlush, Corlin. Cependant, je ne peux en dire plus sans trop en dévoiler et vous en gâcher la lecture. 😉
Concernant l’auteur que je ne connaissais pas, je trouve que son style s’inscrit plutôt bien dans mes lectures actuelles, et dans les genres que je préfère. Après cette lecture, j’ai bien envie de lire une autre de ses publications afin de me faire un avis sur plus de lectures (car un épisode est un peu court pour juger, 38 pages ce n’est vraiment pas beaucoup…).

Wellan

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s