Skype : humour et horreur

Bonjour chers lecteurs !
Je ne sais pas si vous connaissez les Éditions Hélène Jacob. Ce sont nos partenaires, et franchement, je trouve que leurs publication sont très variées et qu’il y en a pour tous les goûts. C’est donc après cette mini-accroche que je vais débuter la chronique de Temps Mort.

temps-mort

Temps Mort (intégrale saison 1), de Marie Pierre Bardou et Kathy Dorl. Éditions HJ, 19 septembre 2016, 248 pages.

Que font deux copines d’enfance quand elles se retrouvent, par le biais d’un célèbre réseau social ?
Elles papotent ? Ouais… un peu.
Elles geignent sur leur existence ? Mmmm… Surtout l’une des deux.
Elles se rappellent le bon vieux temps qui était toujours mieux avant que maintenant ? Se prennent le chou façon Godzilla en peluche ? S’envoient de mignons smileys qui rigolent ?
Vous êtes loin du compte…
Car elles dézinguent. Elles trucident, décanillent, découpent, acidifient, crament, tronçonnent !
Tout oppose Élisabeth, dite Petit Kiwi, l’écolo allergique au foin, et Saule, la « fashion-addict », plus « desperate » que « housewife ».
L’une vit aux States et dilapide la pension alimentaire de son ex en minisacs Prada ; l’autre s’est enterrée dans une communauté hippie au fin fond de la Creuse.
Qu’est-ce qui les lie, à part une vieille amitié éteinte depuis quinze ans ?
Une sombre histoire, un passé qui ressurgit comme un diable de sa boîte et… ben, ça part un peu en vrille, quoi…
Flanquées d’un ado boutonneux fasciné par les limaces et d’une bande d’illuminés en sabots pour l’une, d’une nounou qui picole en douce et d’un moutard insupportable pour l’autre, les deux femmes auront fort à faire pour affronter une situation qui dérape.
Au programme de ce « serial-thriller-gore » hilarant qui ne laisse aucun temps mort : merguez, cochonnailles, roupettes, macchabée, scie sauteuse et crustacés.
Bon, peut-être pas de crustacés, en fin de compte.

Tout d’abord, je souhaite remercier les Éditions HJ pour la confiance qu’ils ont placé en notre blog en nous permettant de recevoir leurs publications.

Pour être franche, je ne savais pas trop à quoi m’attendre quand j’ai ouvert ce livre. Bien sûr, le résumé m’a donné quelques idées, mais c’est avec peu de conviction que j’ai entamé ma lecture. Ne connaissant pas les auteures et n’étant pas une habituée de ce genre, disons que j’ai un peu plongé dans l’inconnu.

L’histoire, elle tourne autour des conversations Skype des deux amie, ce qui m’a empêché de rentrer totalement dans l’histoire. Même si les messages sont totalement loufoques, il manque ce côté dialogue que j’apprécie tant, mais d’un autre côté, cela m’a fait penser à la façon dont nous communiquons désormais, et ce point négatif s’est effacé peu à peu. Bon, une chose est à dire, les deux amies sont complètement cinglées ! Les idées sont délirantes (j’avoue que j’en sors des pas mal aussi avec mes amies xD) et le langage très… Enfin vous m’aurez compris ^^ Cependant, j’ai adoré la façon dont l’intrigue évolue. On est entraîné dans une dénouement mais vraiment gore (selon moi, chaque personne jugera selon sa propre opinion), qui m’a fait me souvenir du livre le plus gore que j’ai jamais lu. En tout cas, c’est un dénouement absolument fantastique dans la façon dont il mêle l’humour et l’horreur.

Quand aux auteures, j’ai beaucoup apprécié leur collaboration malgré ce bémol des dialogues. Je pense lire d’autres livres d’elles pour les découvrir dans leur propre univers.

Au final, je n’irai pas jusqu’à dire que cette lecture a été un coup de cœur, mais j’ai énormément apprécié cette découverte que je vous conseille vivement (si l’absence de dialogue ne vous fait pas peur).

Wellan

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s