Un nez !

Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand. Éditions Pocket (avec dossier), 392 pages.

Cyrano :
Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire… Oh! Dieu!… bien des choses en somme.
En variant le ton,-par exemple, tenez:
Agressif: Moi, Monsieur, si j’avais un tel nez
Il faudrait sur-le-champ que je me l’amputasse !
Amical: Mais il doit tremper dans votre tasse !
Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap !
Descriptif: C’est un roc ! . .. c’est un pic ! . . . c’est un cap !
Que dis-je, c’est un cap ?. .. C’est une péninsule !
Curieux: De quoi sert cette oblongue capsule ?
D’écritoire, Monsieur, ou de boite à ciseaux ?
Gracieux: Aimez-vous à ce point les oiseaux
Que paternellement vous vous préoccupâtes
De tendre ce perchoir à leurs petites pattes ?
Truculent: Ça, Monsieur, lorsque vous pétunez,
La vapeur du tabac vous sort-elle du nez
Sans qu’un voisin ne crie au feu de cheminée ? Prévenant: Gardez-vous, votre tête entrainée
Par ce poids, de tomber en avant sur le sol !
Tendre: Faites-lui faire un petit parasol
De peur que sa couleur au soleil ne se fane !
Pédant: L’animal seul, Monsieur, qu’Aristophane
Appelle Hippocampelephantocamelos
Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d’os !
Cavalier: Quoi, I’ami, ce croc est à la mode ?
Pour pendre son chapeau, c’est vraiment très commode!
Emphatique: Aucun vent ne peut, nez magistral,
T’enrhumer tout entier, excepté le mistral !
Dramatique : C’est la Mer Rouge quand il saigne !
Admiratif: Pour un parfumeur, quelle enseigne !
Lyrique: Est-ce une conque, êtes-vous un triton ?
Naïf: Ce monument, quand le visite-t-on ?
Respectueux: Souffrez, Monsieur, qu’on vous salue,
C’est là ce qui s’appelle avoir pignon sur rue!
Campagnard: He, ardé ! C’est-y un nez ? Nanain !
C’est queuqu’navet géant ou ben queuqu’melon nain !
Militaire: Pointez contre cavalerie !
Pratique: Voulez-vous le mettre en loterie ?
Assurément, Monsieur, ce sera le gros lot !
Enfin, parodiant Pyrame en un sanglot :
Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître
A détruit l’harmonie! Il en rougit, le traître !
– Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit
Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit :
Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres,
Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres
Vous n’avez que les trois qui forment le mot: sot !
Eussiez-vous eu, d’ailleurs, I’invention qu’il faut
Pour pouvoir là, devant ces nobles galeries,
Me servir toutes ces folles plaisanteries,
Que vous n’en eussiez pas articulé le quart
De la moitié du commencement d’une, car
Je me les sers moi-même, avec assez de verve
Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve.

Quand ça devient urgent de lire un livre, c’est qu’il y a un problème, et j’avoue avoir été dans ce cas (à vrai dire il est aussi urgent que je fasse ma chronique O.O). Lecture complémentaire obligatoire pour les cours -le bac de français si vous voulez absolument tout savoir- j’ai proposé à Adlyn du blog Livres & Petits Papiers une lecture commune, l’occasion pour elle de le lire enfin !

Autant aller droit au but, j’ai a-d-o-r-é cette lecture ! Je pense sincèrement que c’est l’une des plus belles pièces de théâtre que j’ai lu dans ma vie, si ce n’est la plus belle.

Cette pièce raconte l’histoire de Cyrano de Bergerac (oui, j’ai l’impression que Rostand aime que le titre soit le nom du personnage principal), un Gascon fou d’amour pour sa cousine -les mœurs n’étaient pas les mêmes à l’époque- mais complexé par son nez. Roxanne (sa cousine) tombe amoureuse de Christian, un homme qui sert dans l’armée aux côtés de Cyrano, mais qui n’est absolument pas poétique, ce qui va entraîner quelques péripéties assez singulières.

J’ai beaucoup apprécié la façon dont toute cette pièce est écrite. Contrairement à mon idée initiale, j’ai été très surprise par la scène d’ouverture que j’ai trouvé absolument géniale ! Nous nous trouvons dans les coulisses du théâtre (il y a un théâtre au théâtre, oui oui) et là, c’est une véritable cacophonie, un désordre pas possible, une scène très vive, qui m’a laissé bouche-bée. Tout le monde s’agite avant la représentation pour que tout soit près à temps, etc. Donc après un petit moment, Cyrano débarque, causant l’émoi dans la salle et lançant un duel, ainsi qu’une nouvelle vague de cris d’animaux et autres. Cette pièce est totalement délirante je vous dit !

Bien évidemment, si l’action est présente au début de la pièce, cela fait craindre une suite un peu plus…sobre. J’ai eu la bonne surprise de lire une suite avec toujours autant d’action, plus ou moins sérieuse bien sûr.

Concernant le texte en lui même, j’ai accroché avec l’idée d’une pièce en alexandrins, chose que je trouve très originale. Cela fait mieux passer l’idée du théâtre, qui est un genre que je n’apprécie pourtant pas plus que ça. Et puis, avoir une partenaire de lecture c’est quelque chose de très sympa aussi 😉

Mais la chose pour laquelle il faut lire cette pièce, c’est la multitude de personnages ! Chacun pourrait en trouver un qui lui correspond je pense. Personnellement, j’ai adoré Cyrano, avec ses multiples tirades grandioses et flamboyantes (d’ailleurs, celle en haut est de lui) ainsi que son panache et sa verve (et oui, Adlyn m’a appris un nouveau mot !). Après, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un drame romantique, et donc qu’il va y avoir des morts… On s’attache vite à certains personnages et ils meurent… La vie est triste.

Quand à la scène finale, elle est juste sublime ! Et tellement tragique à la fois. Je pense qu’il s’agit avec la scène d’ouverture d’une de mes préférées dans cette pièce (un drame romantique en cinq actes, je ne vous l’avais pas encore dit ^^).

Pour conclure, il s’agit d’une superbe lecture que je relirai sans aucun doute, et cette lecture commune était juste superbe ! Que des points positifs donc 🙂

Wellan

Publicités

7 réflexions sur “Un nez !

  1. Cyrano ❤ ❤ ❤ la pièce est magnifique, et le film avec Depardieu est un chef d'oeuvre ! Je l'ai vu 5 fois en 1 an par pur plaisir et je connais presque les répliques ! La pièce es terriblement bien écrite !
    C'était l'instant "fan qui se contient" du jour 😉

    J'aime

    • Mais non, un fan ne doit pas se contenir 😉
      Un film ? Un film ? Oh mon dieu !!! Il faut absolument que je le regarde *0*
      Presque les répliques dis-tu ? Alors, dans la scène d’ouverture, que déclame Montfleury ? x)

      J'aime

  2. Pingback: ║ Cyrano de Bergerac ║ d’Edmond de Rostand | Livres & petits papiers

  3. J’adore Cyrano de Bergerac, c’est ma pièce de théâtre préférée je pense ! Je l’ai lu plusieurs fois et j’aimerais bien la voir jouée ! La tirade du nez est mon moment préféré je pense (avec la fin, la scène du balcon, la première scène entre Cyrano et Christian etc) j’essaie d’ailleurs de l’apprendre par coeur ^^’ (oui je suis bizarre x). Bref, cette pièce est un incontournable, je suis contente que tu en parles ! Quand j’ai vu l’article j’étais là  » yeaaah ! *0*  » . Bel chronique d’ailleurs. 😀

    J'aime

    • Merci MissTournesol ! 🙂
      En effet, c’est un incontournable et celui qui ose nous dire le contraire à nous, français, il va avoir quelques ennuis ! x)
      Mais non, c’est pas bizarre ^^ j’essaye bien d’apprendre des extraits d’HP en anglais alors…
      Hehe, j’imagine bien ta réaction :’)

      J'aime

  4. Cette pièce… très probablement la plus agréable, la plus
    « naturelle » de tous les classiques que j’ai pu lire durant ma courte vie…
    Naturelle dans le sens où on ne s’ennuie pas, comme c’est possible – mais pas systématique, attention ! -, où le style est vraiment trèèèèès vivant et… et naturelle ^^

    Et puis, Cyrano… il faut l’avouer, ce type a quand même une classe incroyable – son panache ! ^^

    En tout cas, très bonne chronique ^^

    J'aime

    • Merci beaucoup beaucoup ! 😀
      « Naturelle » c’est exactement ça ! Je crois que définir cette pièce en un mot est juste impossible… ^^’
      En effet, Cyrano est juste formidable ! Ce qui m’a accessoirement un peu ridiculisée à l’oral de français, mais bon, passons 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s