Au temps où les chagrins étaient volatiles

Rose papier couleur 2.7Un nouvel article en partenariat avec Photos By Rowdy, jeune photographe en herbe… (pour voir le premier article photo/texte, où vous trouverez peut être aussi les réponses à vos questions concernant ce partenariat, cliquez ici !)

Si vous voulez aller un coup d’oeil à sa page Facebook, ou son Instragam, cliquez sur les noms des réseaux sociaux, et des liens vous y mèneront comme par magie ! 😉

Bonne lecture, et bien entendu, tous les avis sont possibles, dites moi en commentaire ce que vous en avez pensé, que ce soit positif ou négatif !

12575896_1714723185441443_1300070531_n

Je voudrais retourner au temps où les chagrins étaient plus volatiles que des bulles de savon

Au temps de l’enfance où les caprices se soldaient d’un bonbon

Où les larmes disparaissaient dans une étreinte

Où la seule peur était celle de la nuit noire, de la voûte céleste éteinte

Jouer à cache-cache entre le grenier et la cave d’une maison poussiéreuse

Esquisser ses rêves du bout d’un feutre usé

Appuyer si fort, que la mine se creuse

Sombrer dans les bras de Morphée les mains agrippées aux lambeaux d’une peluche élimée

Guerres de chatouilles, batailles de polochons

Jeux de cartes, jeux de ballons

Coloriages bariolés, dessins brouillons

Gel douche parfumé, dentifrice bonbon

Je veux rester mâcher des heures durant des bâtons de sucettes

Je ne veux plus sentir mes poumons emplis des fumées de cigarettes

Je voudrais retourner au temps de l’enfance

Que mes rêves de princesse habitent une fois encore mon sommeil

Que les tourments amoureux ensorceleurs n’agitent plus mon cœur

Au temps où mes pleurs ne résonnaient qu’après une chute

Où porter une jupe n’était pas synonyme d’être une pute

Mia, regarde le monde de ta hauteur

Contemple-le de tes yeux rieurs et enchanteurs

Illumine ta courte vie innocente de tes rires et de tes rêves

Mia, promets-moi de rester à jamais celle que tu es là

Laisse courir ta plume sur le papier et couches y tes rêves

Ne laisses jamais résonner entre tes minuscules tympans, « marche ou crève »

A jamais je veux voir étinceler tes boucles brunes

A jamais je veux entendre ton rire tinter contre mes tympans

A jamais je veux embrasser ta mine boudeuse

A jamais je veux contempler ton sourire éclatant

Qu’on te juge pute, salope ou trainée

Mia, ne t’arrête jamais de briller

Capture d’écran 2015-04-18 à 19.46.10

 

Publicités

7 réflexions sur “Au temps où les chagrins étaient volatiles

  1. C’est… Juste magnifique Margot… Tu écris toujours aussi bien, c’est toujours aussi beau **
    Juste deux petites choses… Le vers « guerres de chatouilles, batailles de polochon » m’a un peu dérangé sur le moment (je pense que c’est le mot « chatouilles » en fait). Et à la fin, je pense que tu as oublié le mot « jamais » dans ce vers : « A je veux contempler ton sourire éclatant ».
    Mais encore bravo 🙂

    J'aime

    • Ohhhh merci Lison ! (et enlève ce « toujours » ma cocotte, cette forme d’écriture n’est vraiment pas mon rayon, alors c’est de l’exploration…) oui, je vois, peut être pas très littéraire ! Eh oui en effet j’ai changé merci^^ ❤

      J'aime

    • Le « toujours » c’est juste parce qu’à chaque fois que je lis un de tes textes, je trouve ça beau 😉 ❤

      J'aime

  2. Waaaaaaw *.*
    Ton poème est juste… Magnifique.
    J’ai tout aimé, très sérieusement. Les rimes sont justes (a part peut être celle où tu répète le mot bonbon 😉 ), les mots sont.. tellement bien choisis.
    Je me rend compte que je ne lis pas beaucoup de textes de toi mais qu’à chaque fois que j’en ai l’occasion je ne suis jamais déçue 🙂

    C’est vraiment très beau ce que tu as écrit Margot, là. Et c’est très vrai. Merci 🙂

    J'aime

    • Haha je n’avais même pas vu !
      C’est adorable tout ce que tu dis, ça me fait vraiment super plaisir, mille mercis Célia ! Et j’espère ne jamais te décevoir !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s