Un monde de magie

nekromantia2b-2ble2bbouclier2bmagique2b-2bepisode2b1

Nekromantia, épisode 1 : Le Bouclier Magique, de Rose Berryl. Éditions CKR, 23 janvier 2016.

-Résumé-

Imaginez un peu… Vous vous réveillez un matin sur le Grand Monde, quelques années après qu’un terrible combat magique se soit déroulé entre le jeune sorcier Esklaroth et la reine des Ténèbres, Melena. La plupart des villes ont été détruites et les terres dévastées. Malgré tout, au fil du temps, les sociétés sont parvenues, tant bien que mal, à se réorganiser.

Cette histoire commence ici, à Belnigera, capitale de Lythuste, au moment où le roi Victor X convoque les siens. Il ne leur restera que peu de temps pour déjouer les complots démoniaques des deux ennemis les plus redoutables du Grand Monde, sous peine de voir toute trace de vie disparaître dans un brasier magique des plus spectaculaires.

Mon avis-

Ce livre est le tout premier service presse de nos nouveaux partenaires, les Éditions CKR. Cette maison d’édition venant juste de se créer, il s’agit également de leur toute première parution. Je pense que toute la Team Aldiaphora est d’accord pour dire que la première parution, c’est un événement, donc on en profite pour les féliciter (et vous encourager à le faire aussi ^^).

Ce premier épisode ne faisant qu’une quarantaine de pages, il est difficile de faire une chronique assez longue, mais j’ai plein de choses à vous dire. 🙂

Donc, l’histoire commence in medias res avec Mylvera, qui est l’héroïne de cette histoire. J’ai personnellement une petite préférence pour les débuts où l’on est directement dans l’action, du coup j’ai commencé à accrocher dès les premières pages. Ensuite, on est vite pris dans différents combats avec des créatures fantastiques, il me faut mentionner ici que la magie est très présente dans ce livre.

Il est vrai que le début m’a laissé un peu perplexe et perdue au niveau des différents personnages. On en rencontre beaucoup d’un seul coup, et au final on a un peu de mal à savoir qui est qui. Cependant, au fur et à mesure que l’histoire avançait, j’ai eu de moins en moins de difficultés à savoir qui était qui, faisait quoi, … Bon j’avoue, je ne peux pas encore dire que je suis capable de citer tous les personnages rencontrés dans ce premier épisode. ^^

L’héroïne est, comme je l’ai dit précédemment, Mylvera. Elle a un caractère assez marqué, et, si je peux me permettre l’expression, elle n’a pas sa langue dans sa poche. Ce dernier point m’a beaucoup amusé. Imaginez-vous un anglais qui rencontre la Reine Elizabeth, et qui lui coupe tout le temps la parole, voir la remet à sa place. Vous y croyez, vous ? Et bien c’est le cas de Mylvera, qui réplique aux personnes d’un rang plus élevé… Quelle mal élevée celle-là !

J’ai un peu regretté le manque d’information sur les différents personnages (ce qui permettrait de les identifier rapidement) mais aussi sur le passé. J’entends par là peut-être un peu plus de références à l’histoire de l’endroit où l’on se trouve notamment.

J’aurai envie de dire que tout le monde peut apprécier cette parution, cependant, je me dois de nuancer ce propos. En effet, on retrouve un schéma plutôt traditionnel du bien et du mal (à moins que je ne me trompe complètement et je m’en excuse si c’est le cas ^^). Je pense donc que tous ceux qui sont des fanas de fantasy pourraient être un peu laissés sur leur faim même si la lecture est très agréable. A l’inverse, j’ai envie de dire que les plus novices en matière de fantasy pourraient y trouver leur compte. De plus, n’ayant mis qu’une heure pour le lire (oui, j’ai vraiment pris mon temps), même ceux qui n’aiment pas beaucoup les livres peuvent le lire.

Au final, on arrive à une fin qui m’a laissé penser qu’un événement très important allait arriver. De ce fait, j’ai vraiment envie de découvrir la suite.

Et on prend note de cette date : ce livre sortira le 23 janvier 2016 et sera disponible uniquement en format numérique.
Capture d’écran 2015-04-21 à 18.31.18

Publicités

2 réflexions sur “Un monde de magie

    • Ah bon ? Tu lis plutôt quoi maintenant ?
      Enfin quand je dis format numérique, j’inclue le pdf (même si il faudrait que je vérifie…).
      Merci ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s