Vous avez dit « respirer » ?

terrienne

Terrienne, de Jean-Claude Mourlevat, Gallimard Jeunesse, 2011, 407 pages.

« – Vous venez de « là bas », mademoiselle, de « l’autre côté » ?
– Oui.
– Si vous voulez éviter les ennuis, il ne faut pas montrer que vous respirez.
– Pardon ?
– Votre poitrine qui se soulève, votre bouche qui s’entrouvre, le bruit que vous faites…
– Je ne comprends pas.
Elle a levé les yeux au ciel.
– Je ne sais pas pourquoi vous êtes ici, et je ne veux pas le savoir. Je n’aurais pas dû vous faire accepter à l’hôtel. Je me suis mise en faute. Mais vous ne ferez pas long feu si vous continuez comme ça. Vous serez prise. »

-Résumé-
Anne Collodi est lycéenne, et un an auparavant, sa sœur Gabrielle a mystérieusement disparu de ce monde le soir de son mariage, avec son mari qu’Anne trouvait si étrange… Et, un an après, Gabrielle lui laisse un signe, un message, Anne est certaine que c’est elle. Anne veut retrouver sa sœur. Un jour, Etienne Virgil la ramasse en stop. Et ensemble, ils passent de l’« autre côté », ce monde où ces « vivants » ne respirent pas.

-Mon avis-
Ce livre est une dystopie formidablement prenante. Vous en ressortez, ou du moins j’en suis ressortie, un peu sonnée, un peu embrumée. Respirer ? Sentir ? Goûter ? J’ai eu l’impression que tous mes sens s’étaient réveillés à cette lecture. Et, comme ces habitants de l’autre monde, vous plongez dans ce livre, retenant votre souffle.
Anne, l’héroïne, est touchante. Un peu égoïste parfois, mais très touchante. Elle est, au début du livre, comme un petit animal perdue et différent. On ne la comprend pas, et pourtant, on ne peut s’empêcher de s’attacher à elle et de vouloir l’aider à retrouver sa sœur. Son histoire, son passé, nous sont comptés petit à petit, au fil des conversations, des chamboulements dans sa vie. Ils font partie du rouage de l’histoire, sans être expliqués… d’un bloc. C’est quelque part frustrant, mais aussi terriblement accrochant.
Le monde parallèle imaginé par Jean-Claude Mourlevat est… soufflant. Du début à la fin, chaque détail y est pensé. On a le sentiment qu’il a construit un second monde entier, le sien, rien qu’avec des mots. Des petites allusions nous replongent dans cet univers strict et si différent tout au long du livre, il nous n’oublie jamais de nous rappeler que notre vie ne se résume plus à respirer. Nous devons bloquer nos poumons. Alors on arrête de respirer, et on suit, on aide Anne, Bran, Etienne, Gabrielle, et toutes ces personnes dans leur but.
J’ai particulièrement aimé, dans ce livre, l’atmosphère. C’est impressionnant comme J-C. Mourlevat parvient à vous y plonger. Quand je repense à ce roman, je revois un brouillard épais, quelque chose d’étouffant et sombre, mais à la fois très détaillé. Une atmosphère tendue et claire. Une respiration hachée par le stress de se faire prendre, et un silence pesant qui règne au milieu d’une gare.
Ce livre n’est pas un coup de cœur, car il ne m’a pas fait vibrer comme certains, mais il n’en est pas passé loin. Il est… oui, magnifique, soufflant, c’est une sublime réflexion sur la beauté du monde et ce bouquin, une fois fermé, vous aurez envie de l’ouvrir, juste pour, encore une fois, vous dire que l’herbe qui ondule au gré du vent, c’est magique…

Capture d’écran 2015-04-18 à 19.46.10

Publicités

24 réflexions sur “Vous avez dit « respirer » ?

  1. J’ai lu « Terrienne » il y a quelques mois, et ça a confirmé ce que je pensais déjà : je suis fan de
    J-C Mourlevat. Ses livres font un drôle d’effet. Comme c’est formidablement bien décrit dans cet article, on en sort un peu abasourdi, changé, presque sous le choc de la beauté de cette plume.
    C’est magnifique roman aux personnages attachants, une dystopie époustouflante qui nous rappelle combien notre planète est belle.
    C’est un coup de coeur ! Si vous avez aimez « Terrienne », je vous conseille vivement « Le combat d’hiver », du même auteur. 😉

    Cette critique est juste super bien écrite ! J’adore votre site !

    J'aime

    • Oui, et ça m’a frappé dans celui-ci! 😀
      Merci pour la critique et pour notre blog, c’est super gentil! 😀 Bon voyage dans nos chroniques 😉

      J'aime

  2. Tiens, je l’ai lu il y a 6 mois ! Je n’avais pas vraiment aimé… Je l’aurais certainement apprécié si je l’avais lu plus tôt. En tout cas, tu as fait une très bonne chronique ! 🙂

    J'aime

    • C’est peut être l’occasion de le relire ? 😉 ou du moins essaye, car il est vraiment original et différent !

      J'aime

  3. J’avais lu ce livre l’an dernier et il m’avait bien plu, très original ! Et c’est vrai qu’il est assez… doux, brumeux, flou même.
    Et puis sinon, j’aime bien votre blog en général : ) Tout me plait. (Surtout les petites musiques sur le côté, c’est très chouette.) Le seul minuscule reproche que je pourrais faire, c’est de chroniquer des livres assez « célèbres » (comme celui-ci, Je m’appelle Mina ou Miss Peregrine aussi) qu’on a déjà lus, et du coup le but premier de la chronique disparaît. Enfin bon, c’est pas grave du tout, d’autant plus que j’ai tendance à lire des chroniques de livres que je connais déjà plutôt que des bouquins qui me sont totalement inconnus.
    Bref, assez parlé. J’aime bien aussi la diversité de vos thèmes. Vous ne parlez pas que de livres, et ça me plait bien. (Et à ma sœur, aussi. Ma sœur adooooooooore votre blog ! Elle m’en parle tous les jours.)
    Ah oui et puis sinon (après je me tais) j’ai hâte de découvrir votre chronique sur Miss Peregrine !

    Au revoir du coup.

    Miss Lovegood

    J'aime

    • Tes compliments nous vont droit au cœur ^^ ! On essayera, à l’avenir, de chroniquer des livres moins célèbres, alors 🙂 D’ailleurs, les maisons d’édition avec qui on a des partenariats nous envoient leurs nouveautés chaque mois, donc on aura aussi des livres touuuut neufs à chroniquer !
      Merci à ta sœur aussi, elle a quel âge ?
      Bonne lecture 😉

      J'aime

    • Non: ainsi, étant au courant de tes volontés, je peux te harceler pour que y le relises *evil*
      Cordialement.
      (ouiiii relis leee !!)

      J'aime

  4. Touuuut à fait d’accoooord, Jean-Claude Mourlevat et tous ses livres sont géniaux. *-* Je suis aussi tout à fait d’accord avec la (très belle) chronique dont je partage l’avis : « Terrienne » est vraiment magnifique.

    J'aime

    • Tu es donc très d’accord avec moi ^^ voilà, regardez, je ne suis pas la seule à le trouver magnifique ! Lisez cette pépite !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s